Résoudre un casse-tête ? Facile, grâce aux bénéfices cognitifs de la marche dans la nature !

Mis à jour : juin 25


Casse-tête chinois ? Empruntez les sentiers vaudois !

Se retrouver devant une difficulté, un souci, un problème, nous connaissons cela. Il y en a des grands, des petits, des exceptionnels et des quotidiens. Accompagnés parfois de la sensation de tourner en rond, d’être dans l’impasse, d’embrouiller ses idées jusqu’à ne plus en avoir aucune, d’avoir envisagé plusieurs issues, sans satisfaction, d’être découragé. C’est le casse-tête.

Et s’il existait un moyen simple, et sans effets secondaires d’améliorer notre capacité à résoudre les problèmes ? La marche au contact de la nature. Explications ciblées.

L’attention au service de la résolution de problème

Pour fonctionner dans notre environnement, prendre des décisions, résoudre des problèmes, nous utilisons, entre autre, nos capacités d’attention.

Il en existe deux types différents :

l’attention dirigée, dite volontaire, et l’attention non dirigée, dite involontaire.

La première est contrôlée par des processus cognitifs et dirigée sur un but ou une tâche, tandis que la seconde détecte les stimuli importants ou intrigants dans notre environnement pour nous faire réagir adéquatement.

L’attention dirigée, ou volontaire, joue un rôle prépondérant dans notre bon fonctionnement émotionnel et cognitif.

Cela tombe bien, car la marche s’avère justement bénéfique pour elle!

Comment cela? Pour faire simple, ce qui se passe lorsque nous marchons dans la nature, c’est que nos capacités d’attention peuvent se reposer, car les stimulations extérieures sont moins «prenantes» que dans un environnement citadin, par exemple (voitures en mouvement, sons divers, changements de direction nécessaires, prises en compte des piétons, prises de décision rapides et fréquentes, etc).

« Le contact avec la nature restaure nos capacités attentionnelles »

Au contraire, dans la nature, notre attention peut « flotter », notre regard peut « se promener » et notre esprit « divaguer ». Après ce temps de repos, nos capacités attentionnelles sont comme « regonflées ». Et notre attention dirigée peut agir de manière plus performante sur des tâches cognitives complexes.

C’est pour cela que plusieurs auteurs s’accordent à dire que le contact avec la nature restaure nos capacités attentionnelles, nous rendant, en autre, plus performant dans la résolution de problème.

« Quand vous avez l’impression d’être dans l’impasse, Walk2Talk vous conseille d’aller faire un petit tour »

En effet, les thérapeutes Walk2Talk ont déjà expérimenté ce mécanisme; lors de la marche dans la nature ou dans ses suites, des idées nouvelles émergent.

Nous adoptons un autre point de vue sur la situation, ou plus globalement une autre manière de la vivre.

N'hésitez pas à prendre un rendez-vous pour tester cela par vous-même !

Sources:

  • Sahlin, E., Ahlborg, G., Tenenbaum, A., Grahn, P. (2015). Using nature-based rehabilitation to restart a stalled process of rehabilitation in individuals with stress-related mental illness. International journal of environmental research and public health, 12, p. 1928-1951.

  • Won, K., Seoung-Kyeon, L., Eun-Joo, C., Jong-Min, W. (2009). The effect of cognitive behavior therapy-based psychotherapy applied in a forest environment on physiological changes and remission of major depressive disorder. Official journal of korean neuropsychiatric association, p.245-254.

  • Bergman, M. G., Jonides, J., Kaplan, S. (2008). The cognitive benefits of interacting with nature. Association for psychological science, vol 19, 12, p.1207-12.


#cassetête #sentier #marcheàpied #promenade #résolutiondeproblème #environnementnaturel #nature #santé #thérapie #psychologie

Walk2Talk Sàrl

Consultations psychologiques en plein air à Lausanne, Genève et Fribourg depuis 2016

  • Facebook Basic Square

Rejoignez-nous !