Au Japon, les arbres deviennent médecins!


La vie citadine moderne et la technologie amènent certes à un plus haut niveau de confort matériel, mais qu’en est-il du confort émotionnel ?

Plusieurs recherches scientifiques s’accordent à dire que les environnements urbains actuels ont certains effets dommageables sur la santé et plus particulièrement sur le niveau de stress.

Au Japon, la question n’est pas nouvelle. Depuis les années 80 s’y développe le « Shinrin-Yoku », littéralement « bain de forêt », gageant sur les effets relaxants reconnus de petits séjours dans des environnements naturels pour améliorer son état de santé général.

Ce que l’on nomme plus couramment comme « la thérapie par la forêt » s’appuie sur les bénéfices prouvés de la marche à pied et de l’observation de la forêt.

Mais que se passe-t-il en soi dans ces forêts ?

Deux études japonaises présentent les résultats d’ une journée de thérapie par la forêt sur la santé d’un groupe d’hommes et de femmes, d’environ 40 à 73 ans, en bonnes conditions générales de santé.

Le programme, qui dure quatre heures trente, est surprenant et créatif !

En effet, il s’agit non seulement de marcher dans une zone de forêt, mais également de respirer profondément, d’embrasser les arbres, de s’asseoir et même de se coucher sur le sol à l’aide de draps résistants à l’eau ! Les téléphones portables, les cigarettes et les boissons alcoolisées sont strictement laissés en ville.

Au delà du caractère ludique de l’expérience, les résultats sont là :

  • Après une séance de thérapie par la forêt, plusieurs marqueurs biochimiques indiquent une baisse significative de la pression sanguine et du niveau de stress indiquant que le corps est plus détendu, relaxé.

  • L’humeur est significativement améliorée elle-aussi avec une augmentation de la présence d’émotions positives telle que la vigueur.

Ces résultats sont prometteurs et permettent d’envisager la thérapie par la forêt comme une médecine préventive concernant notamment l’hypertension et les ruminations mentales.

En Suisse, les forêts occupent un tiers du territoire, ce qui signifie 1800 m2 par habitant et 66 arbres pour chacun!

Alors, que dites-vous de rendre visite à vos arbres un peu plus souvent ?

Sources :

  • Ochiai, H., Ikei, H., Song, C., Kobayashi, M., Miura, T., Kagawa, T., Qing, L., Kumeda, S., Imai, M., & Miyazaki, Y. (2015). Physiological and psychological effects of forest therapy program on middle-aged females. International journal of environmental research and public health, 12, 15222-1532.

  • Ochiai, H., Ikei, H., Song, C., Kobayashi, M., Takamatsu, A., Miura, T., Kagawa, T., Kumeda, S., Imai, M., & Miyazaki, Y. (2015). Physiological and psychological effects of forest therapy on middle-aged males with high-normal blood pressure. International journal of environmental research and public health, 12, 2532-2542.

#Walkandtalk #lausanne #thérapie #psychologie #riviera #vevey #lutry #nature #santé #psychothérapie #psycho #cabinet #bienêtre #dépression #stress #anxiété #soucis #problèmes #allermieux #soin

73 vues

Walk2Talk Sàrl

Route de Taillepied 32

1095 Lutry

  • Facebook Basic Square

Rejoignez-nous !

© 2020 Walk2Talk Sàrl

Questions fréquentes

Walk2Talk France

Liens utiles

Jobs