Mauvaise ou bonne journée, et si c’est vous qui choisissiez ?

Mis à jour : juin 25


« Mais quelle journée pourrie ! » Phrase qu’on a bien trop souvent entendue et employée en parlant de cette journée où on a enchaîné les ennuis ; arriver en retard au travail à cause des bouchons, se faire tremper sous la pluie en finissant par gâcher la soirée avec un rôti trop cuit !

Et si tout cela n’était qu’une question de point de vue ?

Les difficultés que nous traversons dans la vie sont souvent hors de notre contrôle et nous tombent dessus sans prévenir. Cependant, il est possible de contrôler comment nous y faisons face, et plus particulièrement les pensées que l’on peut avoir à ce moment-là ; au lieu de se focaliser sur le rôti carbonisé, essayons de voir tout ce qui a été positif dans la soirée qui en y réfléchissant, était plutôt réussie : Le vin choisi était excellent et grâce au temps pluvieux, on a eu l’occasion de faire un feu dans la cheminée.

Ces petites choses négatives qui nous arrivent au quotidien prennent beaucoup de place et nous y donnons parfois beaucoup d’importance. Si nous sommes habitués à remarquer les choses qui nous plombent le moral, il est tout à fait possible d’apprendre à repérer les petites choses qui embellissent la vie et ainsi relativiser les évènements négatifs.

« Voir le verre à moitié plein » est un proverbe qui peut paraître un peu simplet ou naïf mais il reflète en vérité un état d’esprit qui est accessible à tous et qui peut changer le quotidien.

Avec notre vécu et par habitude, nous avons peut-être appris à repérer les éléments négatifs de la journée ; Une serveuse antipathique, la grisaille de la ville, un repas fade…

Notre cerveau est alors physiologiquement programmé pour se focaliser sur tout ce qui nous arrive de négatif comme les erreurs, les conflits et les déceptions dans le but, à l’origine, de nous protéger d’éventuels dangers.

Cependant, tout comme un ordinateur, il est possible de changer le programme installé !

A l’image d’un photographe, on peut s’entraîner à repérer la beauté de chaque endroit, chaque situation. Cet exercice à faire consciemment au début deviendra au fil du temps une nouvelle habitude.

En prenant du recul et le temps de réfléchir sur ce qui nous arrive, il est possible de se demander comment on peut voir les choses différemment ?

Ou comment tirer quelque-chose de positif de cette situation qui semble catastrophique au premier abord ?

« Être optimiste ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. » Aristote.

Prenons le temps de remarquer le sourire d’un collègue, une allée verdoyante, un bon café… ce sont ces petites choses qui rendent la vie plus belle.


Walk2Talk Sàrl

Consultations psychologiques en plein air à Lausanne, Genève et Fribourg depuis 2016

  • Facebook Basic Square

Rejoignez-nous !