Repérer les zones sensibles dans le couple


Je poursuis la présentation de certains points marquants pour moi de l’approche centrée sur les émotions pour les couples, et je développe ici le concept de zones sensibles qui peuvent faire flamber la dynamique du couple. Mon propos est tiré du livre de l’auteur Sue Johnon « Serre-moi fort! ». Je présente rapidement le concept et vous partage avec intérêt un exercice à faire pour vous!

Les zones sensibles c’est quoi? En amour, nous sommes tous vulnérables. Nous sommes tous plus à vif, nus, devant ceux que nous aimons. Alors parfois, inévitablement, nous nous blessons les uns les autres avec des mots ou des actions qui manquent de délicatesse. Même si ces occasions sont blessantes, la peine n’est bien souvent que superficielle et passagère. Mais la plupart d’entre nous portons une zone sensible - lorsque cette zone est touchée, nous perdons notre équilibre émotionnel et la relation de couple peut basculer dans une spirale négative. Cette zone sensible est liée à des moments, à des relations, passés ou présents (par exemple avec ses parents, frères et soeurs, camarades d’écoles, amis, partenaires), au cours desquels un besoin d’attachement a été négligé ; nous avions un grand besoin de soutien et de présence de l’autre et nous ne l’avons pas obtenu.

Les zones sensibles c’est comment? L’auteur décortique les signes indiquant qu’une zone sensible a été touchée chez soi ou chez son partenaire:

  1. Un changement radical et soudain dans la tonalité émotionnelle de la conversation: vous passez par exemple de la plaisanterie à la contrariété furieuse ou à une distance froide.

  2. La réaction, bien souvent disproportionnée, à ce qui aura été perçu comme une offense ; le corps est activé (par exemple boule au ventre, voix qui monte dans les aigus, tension dans les membres, chaleur dans le thorax, gorge serrée, etc.).

  3. L’intellect évalue notre perception et ce que cela veut dire sur la sécurité du lien qui nous unit à l’autre, et pense à des conclusions plutôt dramatiques du genre « je ne suis pas intéressant(e), je ne suis pas spécial(e) à ses yeux, mon partenaire n’est pas là pour moi » amenant à perdre la connexion émotionnelle avec le partenaire, car la relation est évaluée « danger, menace ».

Des zones sensibles chez moi ?

A vous de jouer! Pouvez-vous mettre le doigt sur un moment, dans votre relation actuelle, au cours duquel vous avez subitement eu l’impression de perdre pied, de douter de la sécurité de votre relation, ou dans lequel vous vous trouviez dans une réaction extrême qui a plongé votre relation dans une spirale négative (colère, rage, froideur, paralysie, etc.)?

Essayez de creuser cette réaction: Qu’a dit ou fait votre partenaire pour déclencher cette vive réaction chez vous? Comment votre corps a réagit? Vous êtes-vous senti(e) dans les vapes, ailleurs, chaud(e), le souffle coupé, pris à la gorge, petit(e), vide, tremblant(e), froid(e), larmoyant(e), en feu, etc. Que vous dites-vous dans ces moments-là (il/elle ne me comprend pas, me juge, n’est pas là pour moi, je ne peux faire confiance à personne, etc)?

A présent, remplissez les blancs dans le texte ci-dessous:

  • Dans cet incident, le détonateur de ma réaction à fleur de peau a été …...….. (le ton moralisateur de sa voix, son indifférence, etc.).

  • En surface, j’ai probablement montré....…. (colère, indifférence, distance, froideur, sarcasme, etc.).

  • Mais au fond, j’ai ressenti....... (tristesse, honte, peur, solitude, etc.).

  • Ce que j’attendais, c’était .…..... (soutien, toucher, réconfort, etc).

  • L’impression que j’ai ressentie sur notre lien, sur moi ou sur mon partenaire est que ….... (je ne compte pas pour toi, etc.).

L’auteure nous encourage à prendre le risque de partager nos zones sensibles avec notre partenaire. Essayez de vous souvenir d’une occasion au cours de laquelle vous avez pu partager avec l’être aimé une vulnérabilité, l’impression d’être blessé(e) et à laquelle cet être aimé aurait répondu d’une manière qui vous aurait fait vous sentir plus proches. Qu’a fait ou dit votre partenaire qui a fait la différence? Parfois, on a « simplement » besoin d’être pris dans les bras.

Je termine cet article par cette phrase précieuse de l’auteure: les émotions nous indiquent ce qui est important. Elles nous orientent et nous guident, telle une boussole interne. Et j’ai envie de rajouter: nous avons déjà en nous de quoi pas perdre le Nord! :)

Johnson, S. (2008) Serre-moi fort! Sept conversations pour une vie entière d’amour. Editions First-Gründ (poche).


149 vues

Walk2Talk Sàrl

Route de Taillepied 32

1095 Lutry

  • Facebook Basic Square

Rejoignez-nous !

© 2020 Walk2Talk Sàrl

Questions fréquentes

Walk2Talk France

Liens utiles

Jobs