Réseaux sociaux : quelques trucs et astuces de psy pour s'en distancer

A l’heure actuelle, les mesures sanitaires rendent nos habitudes relationnelles challengeantes et compliquées et nous nous rattachons à l’objet qui nous permet de rester en lien : notre smartphone.

Que votre utilisation soit active ou passive, il s’agit-là, d’un merveilleux moyen de rester en contact, de donner des nouvelles par messages, appels mais surtout sur les réseaux sociaux afin qu’un maximum de personne puisse voir, échanger, communiquer et interagir.

Bien des personnes relèvent cependant la souffrance que les réseaux sociaux peuvent engendrer dans leur équilibre de vie. Les causes de cette souffrance sont diverses et comptent notamment les comparaisons incessantes entre les personnes, les jugements, critiques, la peur de louper quelque chose et le temps que les réseaux sociaux peuvent prendre, parfois sans qu’on s’en rende compte.


Vous êtes-vous déjà demandés pourquoi étiez-vous sur les réseaux sociaux ?

Et qu’est-ce que ces derniers pouvaient vous apporter ? Au fond, pourquoi il peut vous paraître difficile de vous détacher et de décrocher votre attention de votre smartphone ?


Voici quelques éléments de réponses. Attention : loin de moi l’idée de culpabiliser les lecteurs ou lectrices de cet article. En effet, il est normal qu’il soit difficile de vous détacher de votre smartphone et de ses fameuses applications car vous allez vite comprendre, il est programmé pour qu’on se fasse capter et nous pour nous laisser attraper !


De plus notre smartphone est un outil utile et fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Pour réfléchir donc consciemment à ce que nous faisons, il est primordial de connaître les objectifs et mécanismes des réseaux sociaux, ce qui peut nous influencer dans nos comportements pour que nous restions branché à nos téléphones.


  1. Les médias travaillent dur non seulement d’être attractifs pour que nous restions sur leur application, mais également pour apporter sans cesse du nouveau contenu. Avez-vous déjà remarqué qu’en « rafraichissant » la page que vous consulter, du nouveau contenu apparaît instantanément et à l’infini ?

  2. Les informations que nous voyons sont sélectionnées selon « nos préférences » afin que notre fil d’actualité nous intéresse et soit personnalisé. Notre cerveau se trouve donc dopé par les informations permanentes, intéressantes et les nombreuses notifications que nous pouvons recevoir.

  3. En passant du temps sur les réseaux sociaux, notre cerveau active un système dont nous sommes totalement dépendants, il s'agit du système de récompense. Ce système est présent chez tous les mammifères. Très utile, il nous préserve de tout ce qui pourrait être dangereux dans notre environnement. Les réseaux sociaux activent donc notre système de récompense et ce dernier influence nos habitudes. Pour être exact, c’est la dopamine qui est au centre de nos actions et motive nos ambitions et désirs. Lorsque nous sommes connectés, nous sommes stimulés et nous sécrétons de la dopamine, ce qui procure à notre cerveau un « shoot » de plaisir. Sur le long terme, nous pouvons être à la recherche de cette sensation. Lorsque nous nous connectons, nous obtenons un « like », et un deuxième puis un troisième etc. finalement cette boucle dopaminergique ancre une addiction puis sur le long terme une dépendance. C’est également la dopamine qui est responsable de la difficulté que nous éprouvons à prendre de nouvelles habitudes.

En bref, les réseaux sociaux creusent un sillon de la récompense dans notre cerveau.

Que pouvons-nous donc faire pour s’en distancier ?


Voici quelques exemples qui peuvent à court et moyen terme être mis en place. Si ces astuces sont maintenues sur le long terme elles pourront devenir des habitudes et nous aurons besoin de moins d’effort pour lâcher nos téléphones, car une nouvelle boucle dopaminergique aura alors été créé !


  • enlever les notifications des applications/ réseaux sociaux

  • mettre son téléphone en mode avion

  • mettre son téléphone à un endroit définit qu’on ne vient consulter uniquement lorsqu’on en a besoin

  • définir le temps d’utilisation. Soit à l’aide d’un « timer » ou alors grâce à des applications qui bloquent le temps passé sur ces dernières

  • désinstaller les applications de son smartphone

  • se déconnecter après chaque utilisation pour devoir se reconnecter à chaque fois et ne pas se retrouver sur les applications sans s’en rende compte

  • faire un tri des personnes que nous suivons sur les réseaux sociaux, afin de ne garder que les personnes qui nous apporte du bon, nous apprennent des choses, nous inspirent etc.

Vous avez compris, toutes les idées et astuces créatives sont bonnes à prendre pour aider notre cerveau à être récompensé par autre chose que les notifications et les éléments super-attractifs de nos réseaux sociaux et donc à changer nos comportements, motivations, habitudes et désirs. Courage à tous, bonne expérimentation de ces quelques trucs et astuces. Je vous souhaite un bon cheminement.


Alicia Frei


58 vues0 commentaire